Pourquoi investir dans l’immobilier en loi Pinel ?  

Investir dans l’immobilier est une tendance qui revient assez souvent. Avec le dispositif Pinel mis en place depuis 2015, l’aventure est intéressante pour peu que vous réunissiez les conditions adéquates. Découvrez en quelques points les opportunités que peuvent offrir un investissement en loi Pinel.

La loi Pinel sous le feu des projecteurs

La loi Pinel, entrée en vigueur depuis quelques années déjà a été un véritable sous d’air frais dans le secteur de l’immobilier pour beaucoup de ville. En effet, cette loi qui permet aux investisseurs de réaliser des économies considérables dans l’immobilier locatif a actuellement le vent en poupe.

Investir en loi Pinel pour payer moins d’impôts est une alternative rentable pour récupérer son investissement de départ et réaliser un bénéfice en surplus.

La loi Pinel telle que libellée est destinée et doper la construction et la location de logements neufs. Elle englobe également les logements anciens sous réserve de certaines conditions, notamment le respect des normes thermiques, énergétiques mais aussi de convenance. Elle s’adresse également aux communes où le secteur de l’immobilier souffrait de marasme entre, une demande importante et des offres insuffisantes, surtout concernant les personnes à revenu intermédiaire. Ainsi, la loi Pinel a permis de pallier à toutes ces carences en favorisant la construction de logements neufs ainsi que leur mise en location.

L’investisseur en loi Pinel est tenu de respecter certains engagements afin de pouvoir bénéficier des avantages que lui octroie le dispositif Pinel.

Les avantages à investir en loi Pinel

La loi Pinel permet aux investisseurs de se voir exonérés d’impôts jusqu’à hauteur de 21%. Pour bénéficier de cet avantage, il doit s’engager à laisser son bien à la location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Cela permet un retour sur investissement non négligeable en plus d’un gain pouvant atteindre 63 000 euros.

La construction du bien doit être terminé dans les 30 mois suivant le début des travaux et mis en location dans les 12 mois suivant sa livraison. De plus, le bien peut être loué à un ayant droit de l’investisseur mais, devra néanmoins respecter un seuil de loyer à ne pas dépasser défini en fonction de la zone dans laquelle il est situé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *