Les taux immobilier actuellement bas profitent-ils à tous ?

Taux de crédit immobilier

Les ventes dans l’immobilier neuf mais aussi dans l’ancien explosent. De nombreux éléments mis en place par le gouvernement ont permis cette évolution positive. Mais à qui profite réellement cette baisse ? Les jeunes et les primo-accédants sont-ils réellement la cible de cette évolution ?

 La chute des taux de crédit immobilier

Le niveau des taux de crédit pour un prêt immobilier est historiquement bas. Les taux moyens étaient estimés à 1,77 % durant le mois de mai 2016. Ce taux a diminué depuis et ce même pendant l’été pour arriver à 1,48 % en moyenne désormais. En l’espace de 10 mois, les taux d’emprunt ont chuté d’environ 6 %. Les banques atteignent donc des taux proches de leurs niveaux plancher.

Ce contexte devrait profiter aux primo-accédants ainsi qu’aux ménages aux revenus moyens. Les banques peuvent ainsi capter une clientèle plus large. C’est donc le moment idéal pour investir ou acheter un logement.

Les conséquences de cette diminution des taux d’emprunt ne se sont pas faites attendre. Les ventes immobilières se portent au beau fixe avec une augmentation de 22,7 % pour l’immobilier neuf.

Des taux bas qui ne profitent pas à tout le monde

Il existe un écart entre les taux à durée courte et ceux à durée longue. Ainsi les banques peuvent proposer des taux plus intéressants aux meilleurs profils, c’est-à-dire aux acquéreurs possédant des revenus élevés. Cette baisse ne profite donc pas à tous.

Entre 2008 et 2015, l’écart entre les taux des crédit immobiliers à 10 ans et ceux à 20 ans a doublé. Ainsi, les emprunteurs avec des revenus moins élevés contractent un prêt sur une durée plus longue pour ne pas perdre leur pouvoir d’achat. Ces emprunteurs profitent alors un peu moins de la baisse des taux qui est plus marquée sur les prêts de courte durée.

Ces taux profitent donc surtout aux ménages avec des hauts revenus, voire même à ceux qui sont déjà propriétaires et réalisent un second achat immobilier, par exemple pour de l’investissement locatif.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Lucas dit :

    Bonjour 🙂

    Combien de temps pensez vous que cette période de diminution des prêts bancaires va persister ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *