Les ventes de logements neufs en hausse au premier semestre 2016

Immobilier neuf

Les chiffres du marché de l’immobiliers neufs en France sont très positifs pour le premier semestre 2016, signe que les actions mises en place font effet. D’après les éléments fournis, cette hausse devrait se poursuivre en faveur des promoteurs immobiliers.

La forte croissance des ventes de logements neufs

Selon une étude menée par la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers de France), la vente de logements neufs au 1er trimestre de cette année a augmenté de 22,7 % ! Ces chiffres concernent l’ensemble des segments du marché (à savoir les propriétaires occupants, les ménages, les ventes de résidence avec services). La plus forte progression concerne les résidences services avec une augmentation des ventes allant jusqu’à 30 %.

Une augmentation des biens disponibles

L’augmentation des ventes s’accompagne aussi d’une augmentation des biens mis à disposition sur le marché de l’immobilier neuf. Les mises en vente de logements neufs progressent ainsi de 17,3 %. Cette évolution reste néanmoins légèrement inférieure à celle des ventes. Le délai d’écoulement devient alors plus court qu’auparavant. Si un déséquilibre se crée et que l’offre devient moins importante que la demande, les prix augmenteront.

Une embellie qui se poursuit pour le neuf

Les chiffres concernant les ventes dans l’immobilier neuf devraient poursuivre leur progression. Selon la FPI, le deuxième trimestre s’est traduit par une accélération des ventes par rapport au premier trimestre (+29,6 %). De plus, certains dispositifs fiscaux ayant engendré cette augmentation sont prolongés. C’est le cas par exemple de la loi Pinel ou encore de la consolidation du Prêt à Taux Zéro.

L’extension de la zone des quartiers prioritaires de la ville avec une TVA à 5,5 % est quant à elle remise en question. Cette annonce faite par le président de la République lors d’un déplacement à Romainville a été renvoyée. La ministre du logement Emmanuelle Cosse doit mettre en œuvre une réflexion sur l’utilité de cette extension. Aujourd’hui, la zone des QPV s’étend sur 300 mètres. L’extension jusqu’à 500 mètres sera discutée lors d’un débat dans le cadre de la loi de finances pour 2017.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *