Les meilleurs conseils pour l‘acquisition de votre première maison

Etre propriétaire, c’est le rêve de tous. Vous n’aurez plus à payer le loyer chaque mois, et surtout vous pourrez aménager votre habitation comme vous l’entendez. Mais acquérir sa première maison n’est pas une mince affaire. Il faudra réfléchir sérieusement sur le type de maison en fonction de vos envies, mais surtout de vos moyens. Où vous projetez-vous et de que budget disposez-vous ? Avant de voir le financement de votre achat, voyons d’abord le choix de votre maison.

Les questions primordiales sur le choix de votre première maison

Neuf ou ancien, ce n’est pas qu’une question de goût. Avec une maison neuve, vous êtes prêt à emménager immédiatement, sans rien prévoir. Bref, c’est la solution la plus facile, surtout si vous avez horreur des travaux. Vous bénéficierez également de la garantie décennale en cas de malfaçon. Néanmoins, trouver une maison neuve n’est pas évident en centre-ville. Il faudra sûrement s’écarter un peu du centre pour trouver votre coup de cœur. Vous devrez sans doute revoir vos habitudes pour vous faire à cette nouvelle vie.

Les maisons anciennes demandent quelques travaux de rénovation. Mais l’avantage est que des offres sont disponibles dans vos quartiers de prédilection. Vous pourrez ainsi rester près de vos activités et écoles pour les enfants. Aucun changement majeur ne devrait bousculer votre quotidien. Mais les travaux peuvent être plus ou moins importants, selon l’état du bien, mais aussi selon la vision de votre chez vous. Ils doivent être pris en compte lors des négociations avec le vendeur. Une visite et une contre visite avec un expert du bâtiment peut vous aider à dégager un budget pour les réparations et rénovations à prévoir.

Le prêt particulier, votre première source de financement

Vous aurez sans doute déjà fait quelques économies pour acquérir votre maison. Si cela ne suffit pas, il existe plusieurs formules de crédit pour financer votre acquisition. D’abord, il y a le love money qui consiste à trouver auprès de vos familles et amis les fonds nécessaires. Ces prêts pour particulier sont les premières sources pour une première acquisition. D’autres formules de prêt entre particuliers existent également, notamment les offres en ligne proposées par les organismes participatifs. Le principal intérêt est un taux d’intérêt plus bas qu’auprès des instances bancaires. Mais les fonds consentis n’arrivent pas toujours à couvrir toutes les charges. Il s’agira surtout d’une source complémentaire pour combler le nécessaire.

Les formules bancaires à votre disposition

Il existe de nombreuses formules de prêt bancaire que vous pourrez activer. Pour une acquisition, il n’est évidemment pas possible de faire appel à un prêt personnel. Seuls les prêts conventionnés et crédits immobiliers pourront couvrir votre projet. Pour améliorer vos chances d’obtenir l’aval de votre banquier, songez à constituer un dossier solide. Vous pouvez également prétendre à des crédits à taux modérés si votre cas y est éligible. Pour les revenus les plus modestes, des prêts à taux zéro sont disponibles pour permettre l’acquisition immobilière à tous. Ce financement concerne uniquement les résidences principales.

Comment améliorer vos chances auprès des établissements bancaires ?

Votre apport personnel améliorera votre image. Il servira à couvrir les frais de dossier et les frais du notaire pour la constitution des garanties dans le cadre d’un crédit hypothécaire. Vous pouvez d’ailleurs réaliser une simulation en ligne de crédit hypothécaire pour avoir plus de précision. Apportez aussi la preuve de vos revenus pour rassurer votre banquier de la stabilité de votre situation professionnelle, avec les trois, voire six dernières fiches de paie. Vous bénéficierez ainsi de meilleures conditions, surtout sur les intérêts. La banque vous propose une durée, mais vous pouvez la prolonger ou la raccourcir en fonction de vos moyens. Une durée plus longue diminuera vos mensualités mais augmentera au final les intérêts. Au contraire, des mensualités plus importantes vont limiter la durée de votre crédit, avec des intérêts moins importants. L’important est que le crédit ne vous empêche pas de vivre correctement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *